Les Boréales

Un auteur islandais vient à la rencontre des élèves de Seconde

Comment devient-on écrivain ? Ecrivez-vous tous les jours ? Appréhendez-vous la réaction de vos lecteurs ?

C’est à ces questions que le poète, écrivain et traducteur islandais Gyrðir Elíasson est venu répondre au lycée Jeanne d’Arc ce jeudi 14 novembre dans le cadre des Boréales.                                                                                                                                        Les élèves, encadrés par leurs professeurs de français, n’ont pas manqué d’idées pour animer cette rencontre. Ils ont commencé par un questionnaire de Proust tout en anglais pour faire plus ample connaissance avec notre invité. D’autres animations ont suivi telles que des lectures de ses textes, des interprétations libres mais très réussies de ses nouvelles en BD ou en film.                                                                                                                                                                                      L’auteur, Gyrðir Elíasson, son interprète, Éric Boury et Julien Delorme des éditions La Peuplade ont été très impressionnés par les prestations des élèves. Ils sont repartis enchantés de leur journée passée au lycée.

Quant aux élèves, même si certains ont trouvé la rencontre un peu longue, ils sont ravis d’avoir rencontré l’auteur qui a obtenu le prestigieux grand prix de littérature du Conseil nordique en 2011 pour son recueil de nouvelles "Entre les arbres" et contents d’en savoir un peu plus sur la culture islandaise.

Mme Frigout Séverine

 

  

Un récital littéraire au lycée Jeanne d’Arc

Le jeudi 15 novembre 2018  a eu lieu au lycée Jeanne d’Arc un récital littéraire d’après l'œuvre de Sandra Kalniete  « En escarpins dans les neiges de Sibérie » interprété par Émilie Chevrillon et Jeanne-Marie Golse.  
L'histoire raconte la vie de la mère de Sandra, Ligita, déportée avec ses parents en Sibérie sous Staline lorsqu'elle était adolescente. Le spectacle a duré une heure dix en alternant la musique jouée par la pianiste de l’Orchestre régional de Normandie et les extraits du livre choisis avec soin par la comédienne elle-même. Celle-ci a jugé nécessaire de choisir des extraits axés sur Ligita afin de simplifier l'histoire sans en oublier l'essentiel tandis que la pianiste a joué des morceaux sombres de compositeurs lettons. De nombreuses recherches sur la Lettonie, pays inconnu pour elles, les ont aidées à se parfaire dans leurs rôles. Les deux artistes ont une complicité visible sur scène tant les passages sont bien enchaînés et synchronisés. Ce récital a été une expérience enrichissante pour les élèves qui ont assisté, pour la plupart, à leur premier récital littéraire.
Lisa Lemardelé 2nde2

        


© François DUPONT - Objectif Image 14 
Photo prise lors des répétitions dans le cadre des activités de l’Orchestre Régional de Normandie

« La musique était vraiment  accordée avec le texte et traduisait très bien les émotions. J’ai beaucoup aimé également la mise en scène proposée par la comédienne » Hadrien
« J’ai bien aimé, car c’était bien rythmé. Le temps était bien réparti entre la musique et les textes. » Maëlys
« J’ai beaucoup aimé les morceaux de musique. On avait l’impression que la narratrice vivait vraiment l’histoire. » Laurine